Mot du président de la Ftvaa